• Sat, 17 Nov 2018
  • 18:38

La RDC ambitionne de faire de la Poste un vecteur majeur du commerce électronique

Entretemps, le gouvernement ambitionne de faire de ce secteur, un vecteur majeur du commerce électronique ou commerce par Internet.

Comme chaque année, c’est ce mardi 9 octobre que la communauté internationale célèbre la journée mondiale de la Poste.

Cette fois-ci, l'Union Postale Universelle l'a placée sous le thème: «La Poste livre du bien au monde entier ».

À cette occasion, le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PTNTIC), Emery Okundji a fait un message à la nation dans lequel, il a sensibilisé la population sur ce que représentent les activités postales et leur contribution au développement socio-économique des nations. « Elles constituent une des vieilles activités humaines. En effet, en raison de l'interdépendance des peuples, les humains ont éprouvé très tôt le besoin de communiquer entre eux et de s'échanger des biens et des valeurs. Dans notre pays, jusqu'il y a peu, la Poste a été pendant très longtemps l'unique canal qui assurait l'essentiel des transferts d'argent entre particuliers », a-t-il rappelé. L’apport social de la Poste est plus qu’éloquent. Les crédits prélevés sur les recettes produites par la Poste et alloués à l'Office National de Logement (ONL en sigle) ont permis à cet office de construire des quartiers dans des communes de Matete, Lemba et Bandalungwa ici à Kinshasa.

« Cependant avec l'apparition de l'Internet, le volume des échanges de la poste aux lettres notamment a sensiblement diminué. D'où l'impératif de s'adapter à cette évolution technologique », a souligné le ministre des PTNTIC.

C'est ainsi qu'à partir 2002, le gouvernement a opéré des réformes structurelles importantes dans ce secteur afin de l'adapter à l'évolution technologique et aux standards internationaux.

L’on note entre autres, « La loi n°012/2002 du 16 octobre 2002 sur la poste a consacré la libéralisation du secteur postal et celle n°08/008 du 07 juillet 2008 portant dispositions générales relatives au désengagement de l'Etat des entreprises du portefeuille a dicté la transformation de la SCPT en société commerciale. L'implémentation d'un réseau de transmission haut débit à fibre optique (Kinshasa-Muanda/Kinshasa-Kasumbalesa via Sakania) a servi au lancement des services innovants tels l'IPS, Poste Finances, Adressage électronique, EMS pour que la Poste se relève. En outre la mise en place d'un guichet unique constitue un outil efficace de performances ».

Pour Emery Okundji, la renaissance de la poste se fait sûrement et va bientôt atteindre sa phase de maturation par l'offre concrète des services innovants en faveur directement ou indirectement des entreprises privées et publiques de toute taille, de l'administration et du grand public, surtout grâce à l'implémentation du réseau de transmission à très haut débit à fibre optique.

Il s'agit des principaux services, à savoir : l'offre de l'IPS qui permet à l'expéditeur et au destinataire d'un colis ou d'un petit paquet de situer en temps réel, par voie électronique et numérique, à quel stade d'acheminement se trouve le colis expédié ; la Poste finances qui permet le transfert des fonds ou messageries financières de la RDC vers l'extérieur ou de l'extérieur vers la RDC en collaboration avec les multinationales de transferts d'argent ; l'adressage électronique qui attend d'être effectif ; l'EMS qui permet l'envoi rapide du courrier physique et petit colis ; le guichet unique qui permet une meilleure traçabilité des recettes.

La population est ainsi appelée à recourir à ces services et à participer ainsi à la création d'emplois et à la consolidation de la renaissance effective de la Poste nationale.

Entretemps, le gouvernement ambitionne de faire de ce secteur, un vecteur majeur du commerce électronique ou commerce par Internet.