A LA UNE :

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

Spécial UDPS 38 ans :   Vundwawe et Ggbanda  savaient et voulaient collaborer

Arrêté à l’AND (ANR), Birindwa reste BCBG, il ne mange qu’européen, dort en pyjama 

Kalev Mutond  interdit de quitter Kinshasa

Attaques contre Kamerhe :  Amato Bayubasire répond à Jean Marc Kabund

Les réserves de change : 1,03 milliard USD au 31 janvier selon la BCC

Abus de pouvoir : la Cour Constitutionnelle recadre les Ass. Prov. de Kinshasa et de l’Ituri

Urgent : Mike Mukebayi réhabilité par la Cour Constitution

Urgent : Jean Bamanisa Saidi réhabilité par la Cour Constitution

La 7ème édition de la fête du livre de Kinshasa de tiendra du 14 au 22 février 2020

UPN et Triomphal : deux sauts de mouton dont l’argent a été décaissé mais non exécutés

Insécurité grandissante à Kasumbalesa : un mort et  un blessé  la nuit de mardi à mercredi

Le budget 2020 prévoit la mise à la retraite de 17 000 agents et fonctionnaires de l’Etat (Min fonction Publique)

Environ 10 millions USD de recettes de l’IPR obtenues à la Fonction Publique au mois de janvier

Infrastructures et Bâtiments : ZENIT Groupe offre son savoir-faire pour porter les BTP au zénith

Dossier motions de défiance des gouverneurs : nouveau champ de bataille entre FCC et CACH ?

Le programme de 100 jours du Président Fatshi n’était pas autorisé par le parlement selon l’ODEP

Le divorce FCC-CACH est possible mais il ne pourrait intervenir maintenant  (Prof André Mbata)

Jean Bamanisa promet de saisir la justice contre la LICOCO pour diffamation 

Kibali a produit  814 027 onces d’or contre une prévision de 750 000 onces en 2019

  1. Le gouvernement congolais exige le départ de la MONUSCO en 2020

Malgré le prolongement du mandat de la MONUSCO par le Conseil de sécurité de l'ONU, avec comme mission de veiller au bon déroulement du processus électoral en cours en RDC, le gouvernement congolais reste farouche à la présence des casques bleues sur son territoire.

Ainsi, au cours d'un point de presse qui a eu lieu mercredi 4 avril 2018, She Okitundu, Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, a fait savoir que le gouvernement congolais exige le départ des forces onusiennes de son territoire au plus tard en 2020.

De son côté, José Makila, Vice-premier ministre en charge des Transports et voies de communication, soutenant la position du gouvernement, a affirmé qu'il est normal que les forces de l'ONU quittent le sol congolais car après 20 ans, ils n'ont pas réussi à pacifier la RDC.  
Cette position de l'éxecutif congolais n'est pas soutenue à l'opposition. Réagissant aux propos de She Okitundu, Moïse Moni Della, président national de la CONADE, a indiqué que la présence de la MONUSCO en RDC demeure une necéssité, notamment en cette période électorale pour la sécurité des acteurs politiques de l'opposition qui sont souvent victimes  des ménaces de services de sécurité congolais.